OUVERT 7J/7 DE 5H00 À 00H00 09 62 55 93 67 CONTACT

Rencontre

27.09.2018

En ce début de semaine, c’est avec Armande, l’une de nos plus fidèles et assidues adhérentes, que nous avons échangé. Voilà près de quatre mois, qu’Armande, aide-soignante, franchit le pas d’ISB avec toujours le même sourire dévoilant un plaisir non dissimulé de s’entraîner dans notre centre de remise en forme. C’est donc naturellement qu’elle s’est laissé aller au jeu des questions-réponses.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours sportif ?

Jusqu’à mes 25 ans, le sport, qu’il soit collectif ou individuel, faisait partie de mon quotidien : Volley Ball, judo, hockey en salle…. J’ai, en effet, beaucoup pratiqué. Puis, les aléas de la vie faisant, j’ai arrêté pendant une très voire trop longue période.

Qu’est-ce qui vous a alors décidé à venir chez ISB ?

Mais justement, je ne voulais pas venir ! Je ne pensais pas trouver ma place dans une salle de sport, j’avais l’impression d’avoir passé l’âge, de ne pas avoir le physique, je n’avais aucune confiance en mon corps. Et puis, il y a aussi le regard des autres, un facteur souvent paralysant.

Quel a donc été le déclic ?

J’ai gagné un mois d’abonnement à ISB, je me suis donc lancée. Et au bout d’à peine trois cours, je me suis inscrite. Ce qui m’a séduit, c’est votre accompagnement. On est encadré, les cours sont adaptés au niveau de chacun. On réalise les ateliers sans être mis en échec. Vous avez rendu possible ce que je pensais impossible.

Vous avez également des problèmes de santé. Le sport a-t-il été bénéfique ?

Vous n’avez pas idée. J’ai de gros problèmes cardiaques et je suis sous traitement depuis maintenant 2 ans. Il y a un peu plus de 10 jours, j’ai eu mon rendez-vous de contrôle annuel. Et l’examen s’est révélé des plus positifs. Sur le compte rendu, écrit noir sur blanc, est spécifié que suite à ma perte de poids de 15 kg et à la reprise de l’activité sportive à raison de 3 fois par semaine, mon traitement médicamenteux peut être arrêté. Pour le cardiologue, le sport a remplacé les médicaments.

La sensation de bien-être est donc réelle…

C’est certain, je me sens mieux physiquement et mentalement. Et cela m’a également beaucoup aidé dans mon métier. Vous savez, les troubles musculosquelettiques chez les aides-soignants explosent. La population dans les maisons de retraite est de plus en plus dépendante et l’on s’abîme énormément le dos lors des manipulations, des transferts… Le renforcement musculaire que nous fait Loup lors de ses cours de Pilâtes est à mon sens essentiel.

Que diriez-vous à celles et ceux qui n’osent pas venir chez ISB ?

Le plus difficile c’est de franchir la porte car beaucoup d’aprioris courent concernant les salles de sport. On ne se sent pas jugés, les coachs sont empathiques et on voit qu’ils viennent ici avec plaisir. On est dans une salle familiale : ma fille, ma mère peuvent venir, les cours sont variés et complémentaires. On est accompagné dans tout ce que l’on fait. On transpire avec le sourire ! Alors plus d’hésitation à avoir, venez !

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services